Trudy Benson

/ Z / Z /

21 Janvier - 13 Mars 2021

Trudy Benson

/ Z / Z /

21 Janvier - 13 Mars 2021




 La galerie Ceysson & Bénétière a le plaisir de présenter / Z / Z /, une exposition des œuvres récentes de Trudy Benson. Réalisées pendant le confinement New-yorkais de 2020, ces peintures réagissent au contexte difficile dans lequel elles ont été créées. Pour sa troisième exposition personnelle à la galerie Ceysson & Bénétière, Trudy Benson poursuit son exploration formelle de la technique du collage. Avec leurs motifs extrudés, et peints au pinceau ou à la bombe, les œuvres présentées dans / Z / Z / révèlent l’importance du processus créatif dans l’approche abstraite de l’artiste. Ce nouvel ensemble d’œuvres est dominé par des motifs récurrents tels que le quadrillage et le rectangle. Souvent, l’artiste laisse des parties de toile nues, superpose plusieurs couches de motifs et couvre des pans de l’œuvre pour créer des formes intriquées. En pressant des tubes de peinture à l’huile directement sur la toile, Trudy Benson crée également des effets d’impasto générant des textures uniques en même temps qu’une illusion de profondeur. L’intensité visuelle de ces nouvelles œuvres marque le retour de l’artiste à des processus picturaux analogiques employés comme alternative au numérique.

Les œuvres de grands formats présentées dans / Z / Z / se caractérisent par des éclats de couleurs vives et presque agressives. L’artiste ne semble en rien limiter sa palette, comme le montrent ses patchworks verts ou encore ses marques de peinture extrudées orange vif et rouge pétant. La variété des couleurs employées par l’artiste ainsi que ses surfaces richement texturées engendrent de nombreux effets spatiaux et optiques susceptibles de désorienter le spectateur. Au départ inspirées par des logiciels de production d’images numériques et leur emploi dans les arts visuels, ces œuvres soulignent la manière dont l’artiste a intégré l’héritage de la peinture des années 1980, notamment l’œuvre avant-gardiste de Stanley Whitney et Elizabeth Murray. Comme nombre de peintres de leur génération, ces derniers ont cherché à réinventer l’abstraction après la guerre du Vietnam, à une époque marquée par les mouvements sociaux et un sentiment fort de désenchantement. Il en résulta des œuvres d’une grande expressivité dégagées d’un usage strict de la couleur.

L’artiste a passé le confinement dans son atelier, coupée du monde extérieur. Il n’est donc pas étonnant que ses œuvres gardent la trace d’une vie domestique, suggérée par la prédominance du motif en patchwork de l’édredon. Pour ce motif, Trudy a utilisé un quadrillage en forme de Z. L’un de ses titres donne d’ailleurs un indice sur sa source d’inspiration. For Arp (2020) révèle la fascination de l’artiste pour les papiers découpés de Jean Arp. Pour réaliser ses collages, Jean Arp, figure majeure du Dadaïsme, s’en remettait au hasard et à la gravité, laissant tomber sur le sol des morceaux de papier qu’il avait préalablement déchiré. Chaque morceau était ensuite collé dans la position dans laquelle il était tombé. La production récente de Trudy Benson n’est pas sans rappeler ces quadrillages aléatoires.

Dans les années 2010, la peinture abstraite atteint un point de rupture qui donne rapidement naissance à une nouvelle génération d’artistes capables de puiser dans le passé tout en se tournant vers l’avenir. La matérialité agressive et l’iconographie d’inspiration numérique des peintures de Trudy Benson, avec leurs gradients de couleurs, leurs ombres portées et leur forme en fenêtre, s’inscrivent alors pleinement dans cette mouvance. Dix ans plus tard, les nouvelles productions de l’artiste déploient une approche ouvertement ludique ancrées dans la matière. Les œuvres présentées ici ont un style qui rappelle de façon étonnante celui de la bande dessinée. Elles jaillissent du mur vers le spectateur tout en donnant une impression de profondeur. « Aujourd’hui, alors que l’on peut presque tout vivre sur le mode virtuel, l’œuvre picturale (qui fut un temps une expérience virtuelle : une fenêtre sur…) apparait comme résolument phénoménologique », déclare l’artiste.

Trudy Benson vit et travaille dans le quartier de Brooklyn à New York. Née en 1985, à Richmond, en Virginie, elle est diplômée d’un MFA du Pratt Institute de New York et d’un BFA de la Virginia Commonwealth University. Ses œuvres ont été exposées au Museum of Contemporary Art de Denver, au Sperone Westwater de New York, à la Saatchi Gallery de Londres, au Centre d'Art de Meymac, en France, et au Museo de los Pintores Oaxaqueños d’Oaxaca au Mexique. Trudy Benson a également bénéficié d’expositions individuelles à la galerie LOYAL de Stockholm, Team (bungalow) de Los Angeles, Lyles & King, Lisa Cooley et la Half Gallery de New York; ainsi qu’à la galerie Ceysson & Bénétière basée au Luxembourg et à Paris, ainsi qu’à la galerie Ribordy Contemporary de Genève. 
Les œuvres de Trudy Benson ont fait l’objet d’articles dans le New York Times, Artforum, ARTnews, Modern Painters et d’autres journaux internationaux. Elle est représentée par la galerie Ribordy Contemporary de Genève, et par la galerie Ceysson & Bénétière basée au Luxembourg et en France.

Jason Stopa 




Artiste de l'exposition : Trudy Benson


Informations Pratiques

Ceysson & Bénétière
8 rue des Creuses 42000

Horaires:
Mercredi – Samedi
14h – 18h
T: + 33 4 77 33 28 93