Art Basel Hong Kong

27 mai 2022

Art Basel Hong Kong

27 mai 2022




 

La galerie est heureuse de sa participation à Art Basel Hong Kong, avec un solo de Tania Mouraud, stand 1B25.

En procédant au tirage des photographies documentant les NI de City Performance n°1, Tania Mouraud réalise la persistance et la puissance des mots dans l'inversion des valeurs positif/négatif. Elle renoue alors avec la peinture, mise à l'écart depuis son autodafé de 1968, et réalise les WORDS. Déployées directement sur le mur ou via des toiles sur châssis peintes en noir, les lettres sont désormais blanches et constituées par le mur lui-même, obligeant le regardeur à intervertir le processus habituel de décodage des mots.

Suivent les BLACK POWER, dont le titre ambigu fait référence, entre autres, à la domination typographique du noir dans notre société. Les formes fixées au mur, représentant la contreforme de mots en lettres majuscules, engendrent le texte. Le mur devient mot, s'imprime virtuellement dans la rétine du spectateur pour mieux révéler son importance comme élément actif de la peinture. Tania Mouraud utilise ici des matériaux du quotidien, notamment des rouleaux à crépi trouvés dans des magasins de bricolage. Elle génère, par l'application de multiples couches de peinture extrêmement texturée, une esthétique décorative improbable qu'elle qualifie d'«esthétique pizzeria». Les WORDS et les BLACK POWER présentent des pronoms ou des adverbes (IT, IN, CECI, CELA) qui jouent un rôle capital dans la construction de la phrase mais perdent tout intérêt lorsqu'ils sont figurés seuls. Ils pointent cependant l'espace dans lequel ils s'inscrivent et invitent à le balayer du regard. En I991, l'artiste entame une nouvelle série. intitulée BLACK CONTINENT. Avec ces toiles sur châssis qui représentent les contreformes de mots composés en lettres minuscules, la courbe fait son entrée dans la composition.

Au fil des années, les châssis s'épaississent, passant des centimètres pour les WORDS à 12 centimètres avec les BLACK POWER, pour atteindre 20 centimètres avec les BLACK CONTINENT ou la série des Frises. Avec cette dernière série, les mots s'inscrivent librement sur le mur, leurs contours ne sont plus discernables et l'absence de repères en leurs angles rend la lecture plus complexe. Les mots en suspension, qui se déploient parfois sur près de dix mètres de longueur, sont devenus des formes totalement abstraites qui, plutôt que de renvoyer à elles-mêmes, contiennent un message.

 




Artiste :
Tania Mouraud


Lien vers la foire :

Art Basel Hong Kong 2022, Convention & exhibition center
27 mai - 29 mai 2022



Lien :
Art Basel Hong Kong